Chers amis,

Les 22 et 23 février derniers, l’Idéo a eu la joie d’être associé à la reprise officielle du dialogue entre al-Azhar et le Vatican, interrompu depuis 2006. Si les rencontres informelles n’avaient jamais cessé, c’était la première fois que deux délégations importantes se rencontraient. Les quinze membres de la délégation du Vatican en comprenaient trois de l’Idéo : le père Fadi Daou et les frères Amir Jajé et Jean Druel. Les délégations ont échangé sur le thème de l’extrémisme et de la violence à partir de six conférences (trois de chaque partie). Les deux parties se sont engagées à se retrouver tous les ans fin février au Caire, à la date anniversaire de la visite de Jean-Paul II à al-Azhar en 2000.

Séminaire al-Azhar ‒ Idéo

Le 18 février 2017 a eu lieu la première rencontre sur la question de l’extrémisme, organisée dans le cadre de la collaboration entre l’université d’al-Azhar et l’Idéo. Le thème retenu était « L’extrémisme : historique, définition et diagnostic ». À partir d’une définition de l’extrémisme comme déviance à une norme sociale faite au nom de la norme elle-même, nous nous sommes interrogés sur le statut des valeurs qui fondent la norme. Elles doivent être distinguées des idéaux absolus (la vérité, la beauté) : alors qu’on ne peut pas être dans l’excès en poursuivant de tels absolus, les valeurs normatives prêtent le flanc à l’extrémisme dès qu’on quitte un « juste milieu ».

Conférences 

Le 2 février, le frère Emmanuel Pisani a donné une conférence sur « Islam, religion ouverte, religion fermée ? », au centre Decere à Strasbourg.

Le 3 février le frère Michel Cuypers a donné une conférence sur « L’analyse rhétorique, une nouvelle discipline pour l’exégèse du Coran » à Paris, dans le cadre d’un séminaire intitulé « L’histoire du texte coranique, entre antiquité tardive et établissement des orthodoxies islamiques », organisé par l’IISMM (Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman) à l’EHESS (École des hautes études des sciences sociales, Paris).

Le 21 février, le frère Emmanuel Pisani a donné une conférence sur « Une vision musulmane de l’Autre avec al-Ġazālī » à l’Institut universitaire Maïmonide de Montpellier.

 Le 22 février, le frère Emmanuel Pisani a donné une conférence sur « Penser l’altérité en islam » au Cercle Cambacérès de Montpellier.

Séminaires

Le 14 février, Giuseppe Scattolin, professeur de mystique musulmane et d’islamologie, a donné un séminaire avec M. ʿAbd al-Samīʿ Salāma, éditeur de manuscrits à la Bibliothèque nationale égyptienne, sur la première édition du commentaire d’al-Tilimsānī (m. 690/1291) sur le poème de ʿUmar ibn al-Fāriḍ (m. 632/1235). . Ils ont édité ce commentaire à partir du seul manuscrit connu (Dār al-Kutub 1328 Taṣawwuf Ṭalʿat). Il apparaît clairement, à la lecture du texte, qu’al-Tilimsānī a profité de son commentaire sur la Tāʾiyya al-kubrā pour critiquer certaines idées d’al-Farġānī (m. 699/1300), y compris aux dépens du texte de la Tāʾiyya et des positions d’Ibn al-Fāriḍ sur le soufisme. Lire le compte rendu…

Interventions

Le 1er février, le frère Emmanuel Pisani a animé à l’ISTR de Paris une table ronde, en lien avec l’Association Les amis de l’IDEO, sur les Confidences du Père Jomier avec le frère Jean Jacques Pérennès, le père Maurice Borrmans et M. Augustin Jomier.

Le 23 février, le frère Jean Jacques Pérennès est intervenu à l’Université Corvinius de Budapest (Hongrie) dans le cadre d’une conférence organisée pour le 8e centenaire de l’Ordre dominicain. Thème de son intervention : « Christian-Muslim relationships in the light of Vatican II and the present realities of the world ». Des actes seront publiés.

Visites reçues

Le 4 février, nous avons reçu à déjeuner M. Michel Foucher, spécialiste de géopolitique et fin connaisseur du Monde arabe.

Le 7 février, nous avons reçu à déjeuner M. Georg Stillfried, ambassadeur d’Autriche. Il était accompagné de Mme Ulrike Nguyễn, première conseillère de l’ambassade.

Le 19 février, nous avons reçu à déjeuner M. Stéphane Chouin de la Bibliothèque nationale de France, Mme Marie-Dominique Nenna du Centre d’études alexandrines, M. Nicolas Michel et Mme Agnès Macquin de l’Ifao, qui sont partenaires du Portail des bibliothèques du Levant de la BnF.

Le 21 février, nous avons reçu à déjeuner M. Nadim Ammann, responsable des projets de coopération internationale du diocèse de Cologne.

Le 26 février, nous avons reçu à déjeuner Mme Inès Ben Kraïem, responsable du pôle média à l’ambassade de France, et M. Samer al-Atrush, numéro deux du bureau de l’AFP au Caire.

Le 27 février, nous avons reçu à déjeuner Mme Catherine Le Thomas, de l’ambassade de France, et M. Andrea Benzo, premier secrétaire à l’ambassade d’Italie.

Maison des chercheurs

Durant le mois de février, nous avons eu la joie d’accueillir à la Maison des chercheurs : Mme Emily Cottrell, historienne, M. Nicolas Benoît, doctorant géographe à l’université Paris Sorbonne, et M. Stéphane Chouin de la Bibliothèque nationale de France.

Publications

Rémi Chéno, Dieu au pluriel. Penser les religions, Paris, Éditions du Cerf, 2017, 160 pages.

Dennis Halft, « Towards a New Perception of Islam: The Influence of Marie-Dominique Chenu’s Theology of Incarnation on Christian-Muslim Relations », in: M. Attridge, D. Dias, M. Eaton, and N. Olkovich, eds, The Promise of Renewal: Dominicans and Vatican II, Adelaide: ATF Theology, 2017, 225‒239.

Dominique Avon et Amin Elias, « La liberté de conscience, mère des libertés », Mon Liban. Lire l’article…