Cher amis,

Beaucoup de personnes se demandent s’il n’est pas naïf de croire que le voyage du pape François en Égypte peut servir à quelque chose. Premièrement, il ne faut pas minimiser l’impact symbolique d’un tel voyage et de la rencontre entre le pape François et le shaykh Aḥmad al-Ṭayyib : ce voyage affirme clairement que chrétiens et musulmans ne sont pas en guerre mais au contraire unis face aux extrémismes et à la violence. Ensuite, et de manière plus profonde, il a été l’occasion de faire se rencontrer et travailler ensemble des centaines de personnes, pour lesquelles le chrétien, le musulman a désormais un nom et un visage. Notre monde souffre avant tout de nos appréhensions mutuelles et les contacts échangés à l’occasion de ce voyage, les adresses électroniques, les selfies et les numéros de téléphone sont autant d’occasion de jeter des ponts entre nous, si nous voulons bien accepter de sortir de nous-mêmes et poursuivre l’aventure.

Congrès d’al-Azhar pour la paix

Plusieurs membres de l’Idéo ont assisté au Congrès mondial pour la paix organisé par al-Azhar à l’occasion de la venue du pape François au Caire. Parmi les très nombreuses interventions, nous avons été particulièrement intéressés par la discussion entre savants musulmans sur la possibilité d’avoir recours à des méthodes interprétatives exogènes à l’islam pour lire le Coran. Certains penseurs considèrent que le texte coranique n’est comparable à aucun autre texte, ce qui rend illicite le recours à ces méthodes non-traditionnelles, alors que d’autres y voient la possibilité de renouveler l’interprétation du texte.

Voyage d’étude

Du 25 avril au 2 mai, le frère Jean-François Bour a organisé un voyage d’étude pour le SNRM, le service des évêques de France pour le dialogue avec les musulmans. Dans le cadre de ce voyage et de la coopération entre l’Idéo et l’Université d’al-Azhar, une journée de travail a été organisée sur le thème des finalités de la charia (maqāid al-šarīʿa). Cette branche des études islamiques cherche les principes qui orientent toute la loi et la jurisprudence islamiques. Pour de nombreux auteurs, c’est la miséricorde (al-rama), attribut suprême de Dieu et son nom même (al-Ramān), vers qui toute la loi doit tendre.

Conférences

Du 18 au 21 avril, le frère Jean Druel a donné une série de conférences sur son livre Je crois en Dieu ! — Moi non plusCliquez ici pour regarder la conférence qui a eu lieu à Paris (en français)…

Le 28 avril, le frère Dennis Halft a donné une conférence intitulée « Notes on the So-Called Persian Diatessaron and its Author and Commentator » au cours du congrès « Translators, Copyists and Interpreters: Jews, Christians and Muslims and the Transmission of the Bible in Arabic in the Middle Ages », au centre Casa Árabe à Cordoue en Espagne.

Le 28 avril, le frère Adrien Candiard a donné une conférence au groupe du SNRM sur l’histoire de la théologie musulmane.

Le 29 avril, le frère Emilio Platti a donné une conférence au groupe du SNRM sur la correspondance entre le frère Jacques Jomier et le père Maurice Borrmans. Plus de renseignement…

Interviews

Le 6 avril, le frère Jean Druel a été interviewé par M. Olivier Bonnel (Radio Vatican) sur la coopération entre l’Idéo et l’Université d’al-Azhar. Cliquez ici pour écouter l’émission (en français)…

Le 7 avril, le frère Jean Druel a été interviewé par M. François-Xavier Mathieu (KTO) sur le travail de l’Idéo. Cliquez ici pour regarder l’émission (en français)…

Le 24 avril, le frère Jean Druel a été interviewé par Mme Geneviève Delrue (RFI) sur son livre sur le dialogue interreligieux. Cliquez ici pour écouter l’émission (en français, à partir de 19:40)…

Le 26 avril, M. Dominique Avon a participé à une émission consacrée à al-Azhar sur France Inter. Cliquez ici pour écouter l’émission (en français)…

Séminaires de l’Idéo

Le vendredi 21 avril a eu lieu la quatrième séance du séminaire « La religion au regard des siences humaines » avec le professeur d’anthropologie égypto-américain el-Sayed el-Aswad, de l’université d’al-Ayn aux Émirats Arabes Unis pour une réflexion sur le thème suivant « Le rituel religieux au regard de l’anthropologie ». Le Professeur el-Aswad a proposé un tableau des écoles d’anthropologie, puis les étudiants ont étudiés des textes d’analyse de certains rituels musulmans comme le ikr, analyses tirées pour certaines du livre du Professeur el-Aswad Religion and Folk Cosmology dont il avait lui-même produit une traduction arabe, al-dīn wa-l-taawwur al-šaʿbī li-l-kawn. Ce fut pour beaucoup une découverte de l’anthropologie, discipline rarement enseignée en Égypte.

Visites reçues

Le 3 avril, nous avons reçu la visite de M. Richard Yung, sénateur représentant les Français de l’étranger.

Le 10 avril, nous avons reçu Mme Nadja Germann, islamologue à l’université de Fribourg.

Le 11 avril, nous avons reçu M. François Zabbal, rédacteur de Qantara, revue de l’Institut du Monde arabe, et de Mme Eva Saenz-Diez Jaccarini, journaliste.

Le 12 avril, nous avons reçu la visite d’un groupe d’enseignants de langue arabe en France, dans le cadre d’un stage de formation organisé par le DEAC.

Le 15 avril, nous avons reçu à déjeuner Mme Jenna Le Bras (La Croix) et M. François Hume-Ferkatadji (Radio France) à déjeuner.

Maison des chercheurs 

Nous avons eu la joie durant le mois d’avril d’accueillir à la Maison des chercheurs M. Guillaume Lurton, M. Olivier Rampnoux, M. Hadrien Coutant, trois enseignants à l’université de Poitiers en mission à l’université de Ain Shams, Mme Anne-Bénédicte Hoffner, ‎journaliste à La Croix, M. Mikael Corre, ‎Journaliste au Pèlerin, et M. al-Sayed al-Aswad professeur d’anthropologie.

Cliquez ici pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre lettre d’informations. Si vous souhaitez recevoir les invitations aux séances de notre séminaire, merci de cocher la case correspondante.