Construction de l’autorité religieuse chez les Coptes

Gaétan Du Roy

Université de Louvain-la-neuve

icon-calendar 3 décembre 2015

20151203_Seminaire_Gaetan_du_RoyGaétan Du Roy a présenté son travail de doctorat sur le P. Samʿān, prêtre copte-orthodoxe égyptien né en 1941, qui s’est rendu célèbre en construisant un complexe monumental d’églises dans le quartier du Muqaṭṭam au Caire, quartier où vivent 30.000 chiffonniers depuis les années 70.

Dans la mouvance de mouvements protestants de types charismatiques, en particulier du groupe presbytérien Ḫalāṣ al-nufūs, le P. Samʿān s’est fait rapidement remarquer par son talent de bâtisseur d’églises, par une prédication qui insiste beaucoup sur une relation personnelle au Christ plutôt que sur des pratiques dévotionnelles très répandues chez les Coptes, par des exorcismes très médiatisés et par des cérémonies où la musique occupe une très grande place.Le P. Samʿān a su jouer au mieux de plusieurs facteurs pour asseoir son autorité, alors même qu’il était contesté dans certains milieux coptes, et en premier lieu des liens personnels forts avec les chefs de clans chez les chiffonniers. Il a aussi su exploiter la cléricalisation de la communauté copte-orthodoxe encouragée durant le pontificat du Pape Chénouda III (1971‒2012) en s’entourant de proches collaborateurs : servants, diacres et prêtres.

La révolution de 2011 et la mort de Chénouda en 2012 ont détruit cet équilibre fragile qui permettait au P. Samʿān d’imposer son style sans rompre avec sa hiérarchie.

Les commentaires sont désactivés.