L’islam et l’idéologie du pouvoir : le cas des Mongols

Īhāb Nabīl Rifāʿī

Doctorant en histoire, Université de ʿAyn Shams, Le Caire

icon-calendar 15 octobre 2014

20141015_Seminaire_Ihab_NabilĪhāb Nabīl Rifāʿī travaille sur les rapports ambigus que les Mongols ont entretenus au 13ᵉ siècle avec l’islam, sunnite et chiite, entre conversion de conviction et instrumentalisation politique au service de leur politique expansionniste.

Les commentaires sont désactivés.