Passion Kaboul

KaboulJean Jacques Pérennès, Passion Kaboul. Le père Serge de Beaurecueil, Éditions du Cerf, Paris, 2014, 355 p.

De l’Afghanistan, on connaît la guerre et les talibans, voici le récit d’une aventure spirituelle et humaine d’exception au cœur de l’Afghanistan plus secret de la beauté, de la mystique et de la douceur. Le père Serge de Beaurecueil, cofondateur de l’Institut dominicain d’études orientales au Caire, y a vécu vingt ans. De ce parcours surgit l’histoire de tout un peuple, des heures paisibles des années 1960‒1970 aux heures dramatiques des années 1980. Au carrefour de l’Orient, immergé en monde musulman, Beaurecueuil a consacré sa vie à ceux qui étaient rejetés par le mauvais sort : les enfants abandonnés, handicapés, orphelins. Tous ont été recueillis, soignés et éduqués par lui, comme s’ils avaient été ses propres enfants. C’est une découverte de l’Afghanistan par la souffrance des autres, mais aussi par la spiritualité, notamment grâce aux grands textes d’Ansari, ce splendide mystique persan du XIe siècle – dont Serge de Beaurecueil était un spécialiste – qui l’ont accompagné jusqu’à sa mort. Malgré les drames traversés, ces vingt ans de vie en Afghanistan et de fréquentation de la mystique musulmane ont permis à Serge de Beaurecueil de découvrir le secret de la joie. C’est ce que nous fait entrevoir cette première biographie d’un homme au parcours humain et spirituel peu ordinaire.

Acheter ce livre sur editionsducerf.fr.

Les commentaires sont désactivés.