Chers amis,

Le 27 mars, nous avons signé avec la Délégation européenne au Caire le financement du projet « Adawāt : Des outils pour une pensée critique en études islamiques » pour un montant de 500 000 euros sur quatre années (2018‒2022). Cette somme financera plusieurs activités, dont le point commun est de mettre à disposition des étudiants, des chercheurs et des enseignants en études islamiques des outils qui leur permettent d’étudier l’islam d’un point de vue critique : installation du logiciel AlKindi à l’Institut des manuscrits de la Ligue arabe au Caire, cours de français, sessions de formation en France, atelier doctoral et aide à la mobilité internationale pour les étudiants, les maîtres-assistants et les enseignants de plusieurs facultés de l’université d’al-Azhar, et enfin, durant les quatre années du projet, organisation de deux colloques internationaux au Caire. La partie pédagogique sera gérée directement par l’Institut français.

L’Idéo et ses partenaires en Égypte, l’Institut des manuscrits, l’Université d’al-Azhar et l’Institut français d’Égypte, souhaitent, avec l’aide de l’Union européenne, aider à la formation de la nouvelle génération des spécialistes de l’islam.

Séminaire mixte Azhar-Idéo

Le 22 mars, s’est tenue une séance de notre séminaire mixte Azhar-Idéo sur le thème de l’épistémologie d’Ibn Taymiyya (m. 728/1328). Les trois interventions ont présenté une lecture d’un extrait de la longue fatwā qui ouvre le Darʾ taʿāruḍ al-ʿaql wa-l-naql, où Ibn Taymiyya expose sa méthode de lecture des textes sacrés, le Coran et le Ḥadīṯ. Lire le compte rendu de la séance…

Conférences et colloques

Le 5 mars, le frère Emmanuel Pisani a donné à l’Institut catholique de Paris (ICP), un contrepoint en présence de François Jullien à l’occasion de la publication de son livre, Les ressources du christianisme (Paris, 2018). Ont participé à la table-ronde Philippe Bordeyne et Emmanuel Lincot.

Le 12 mars, le frère Emilio Platti a participé au colloque intitulé « Le christianisme et le Coran.  De l’islam des origines à la période médiévale », organisé par l’Université catholique de Louvain.

Les 12 et 13 mars, le frère Jean Druel a participé au Vᵉ Loyola Hall Symposium à Lahore, au Pakistan, consacré au dialogue interreligieux. Son intervention avait pour titre « La question de la vérité : des clés herméneutiques pour le dialogue ». Le 14 mars, il a participé à une table ronde avec le shaykh Muḥammad ʿAmmār Khān Nāṣir.

Le 14 mars, le frère Emmanuel Pisani a participé à une table ronde au cours du colloque de l’Institut supérieur d’études œcuméniques à Paris (ISEO) sur le thème « Œcuménisme et dialogue interreligieux ».

Le 17 mars, le frère Adrien Candiard a participé à la rencontre annuelle de l’institut Philanthropos à Fribourg et a donné une conférence sur son livre Comprendre l’islam, ou plutôt : pourquoi on n’y comprend rien (Paris, 2016).

Le 19 mars, le frère Rémi Chéno a donné une conférence intitulée « Un seul corps dans l’Esprit ou le mystère du corps du Christ » au couvent des dominicains de Tours.

Entre le 19 et le 22 mars, le frère Emmanuel Pisani a donné deux conférences intitulées « Al-Ġazālī et les non musulmans » et « Les fondements chrétiens de la théologie des religions » à l’institut Dar El Hadith El Hassania de Rabat et il a participé à un séminaire de recherche sur le thème « Les exégèses des textes sacrés ».

Le 20 mars, le frère Jean Druel a participé à un atelier méthodologique organisé par l’American Research Center in Egypt (ARCE) sur la question des sources documentaires. Il a fait une présentation du catalogue contextuel de l’Idéo.

Le 21 mars, le frère Emmanuel Pisani a donné une conférence intitulée « Méthodologie en sociologie des religions : l’apport d’al-Ġazālī aux sciences humaines », à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’université Mohammad-V de Rabat.

Le 21 mars, le frère Dennis Halft a donné une conférence intitulée « Une lecture chrétienne du Coran : l’œuvre polémique du missionnaire jésuite Michel Nau (1633‒1683) », au cours de l’atelier international « L’écriture de l’histoire de Jérusalem : sources et méthodes », organisé par le Centre de recherche français à Jérusalem.

Le 23 mars, le frère Emmanuel Pisani a dirigé le laboratoire de recherche intitulé « Islam et altérité », organisé par l’Institut de science et de théologie des religions (ISTR) sur le thème « La réception de la pensée de Bergson dans le monde arabophone et turcophone » avec les interventions de Dilek Sarmis et de Markus Kneer.

Le 27 mars, le frère Emilio Platti a donné une conférence intitulée « Les fractures dans l’histoire moderne de l’Égypte », à la Fondation universitaire à Bruxelles.

​Visites reçues

Le 5 mars, nous avons reçu à déjeuner M. Christian Robin, spécialiste de l’Arabie anté-islamique.

Le 22 mars, nous avons reçu M. Neville Kyrke-Smith, le directeur d’Église en détresse pour le Royaume-Uni.

Le 23 mars, nous avons reçu M. Peter Schwartzstein, journaliste à National Geographic, et M. Hani Samir, journaliste au Monitor.

Le 25 mars, nous avons reçu M. Aurélien Javel, doctorant à Lyon-3 en droit public.

Le 29 mars, nous avons reçu le P. Samir Khalil, le P. Fadel Sidarouss, le P. Henri Boulad et M. Paul Farah, pour discuter d’une collaboration dans la gestion de nos bibliothèques jésuite et dominicaine au Caire.

Le 30 mars, nous avons reçu le P. György Fodor, doyen de la faculté de sciences humaines de l’université catholique Pázmány Péter en Hongrie, et son épouse, Mme Júlia Sárközy, professeur d’archéologie.

Maison des chercheurs

Durant le mois de mars, nous avons eu la joie d’accueillir à la Maison des chercheurs Mme Nadirah Mansour, doctorante de l’Université de Princeton, M. Marius Dumas, étudiant à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem (EBAF), M. Olivier Rampnoux, enseignant à l’université de Poitiers, et Mlle Haruko Sakaedani, professeur d’arabe à Université de Keio (Tokyo).

Cliquez ici pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre lettre d’informations. Si vous souhaitez recevoir les invitations aux séances de notre séminaire, merci de cocher la case correspondante.