Lors d’un voyage d’études organisé par l’Œuvre d’Orient qui soutient l’action de notre Institut, une visiteuse demanda au frère Jean Druel ce que cela changerait si nous n’existions pas. Question pertinente, au demeurant un tantinet piquante. Car c’est vrai, qu’est-ce que cela changerait, autrement dit, qu’apportons-nous ? En ce temps où les chrétiens fêtent l’épiphanie, la tradition selon laquelle trois rois mages sont venus d’Orient, pourrait nous aider à répondre. Étaient-ils vraiment rois ? C’est peu probable, mais assurément ils étaient savants et nous sommes ici un peu comme eux. D’abord nous sommes en voyage, c’est-à-dire que notre recherche, nos multiples collaborations avec des musulmans et des institutions académiques religieuses ou laïques, contribuent à un monde en devenir. Non pas entropie mais ouverture, non pas répétition ou immobilisme mais, pour reprendre le mot de Henri Bergson, élan. Des mages… donc aussi des sages, ce en quoi nous voulons leur ressembler, car la sagesse est aussi précieuse que l’or de Gaspar. Pour la myrrhe de Melchior et ses vertus médicinales, nous contribuons à notre mesure à guérir les mémoires blessées par notre présence et notre conversation quotidienne avec les musulmans. Enfin, puisque Balthasar apporte l’encens utilisé depuis la nuit des temps pour faire monter les louanges, il s’agit pour nous de louer tout ce qui est bon et généreux dans l’autre. L’encens finit par disparaître, invisible, au point que l’on pourrait croire que s’il n’existait pas, cela ne changerait rien, mais il est bien là, et son odeur parfumée investit tous les espaces. Les rois-mages pensaient trouver la puissance, ils ne découvrirent pas grand-chose : un nouveau-né dans une crèche. Mais ce pas grand-chose est tout, une épiphanie, l’extrême fragilité dans la lumière. Simple coquecigrue ou vérité puissante ? Chers amis et chers donateurs, à vous à qui nous souhaitons une belle année 2022, sachez que si nous ne prétendons pas révolutionner le monde ni même lui apporter la paix, nous croyons que c’est de là où nous sommes, au fond de la fragilité, que nous contribuons à la paix et à son universalité qui éclaire l’espace et le temps.

Bourses d’études Idéo

L’Idéo propose 10 stages d’initiation à l’islamologie par la langue arabe pour des frères dominicains en formation, du 16 juillet au 14 août 2022. La bourse comprend des cours en classe, des cours particuliers, des visites (le Caire islamique, mosquées et musées), des échanges avec des penseurs égyptiens, des rencontres avec des jeunes musulmans et chrétiens dans le cadre de la jeunesse dominicaine, un week-end à Alexandrie et la visite de l’Alexandrina, l’intégralité de la pension sur place et la possibilité de la prise en charge du billet d’avion. Pour toute demande du dossier d’information, contacter : .

Avec le soutien de différents mécènes dont Spem miram internationalis, l’Idéo propose 5 bourses d’études pour des frères dominicains en vue de l’obtention d’une licence canonique en études arabes et d’islamologie à la rentrée de septembre 2022. La bourse comprend les frais d’inscription, la pension complète au couvent du Caire, l’hébergement, le transport et les frais afférents, à l’exception des frais de protection sociale. Pour toute information et toute demande, contacter : . Les dossiers sont à retourner avant le 1ᵉʳ mars 2022.

Conférences et communications

Le 3 décembre 2021, le frère Emmanuel Pisani a donné une communication à Toulon intitulée « La mosquée : fondements, évolutions et adaptations d’un lieu au service des croyants », dans le cadre de la journée de formation « Patrimoine et architectures religieuses » organisée par la direction diocésaine de l’enseignement catholique du Var.

Le 7 décembre 2021, Guillaume de Vaulx a fait une intervention intitulée « L’homme est pour l’homme un problème. Le cadre théologique de la formalisation du concept d’insān aux IXᵉ-Xᵉ siècles », lors du séminaire « L’Homme et ses représentations en Islam » organisé par l’Inalco.

Le 7 décembre 2021, le frère Dennis Halft a donné une conférence intitulée « La prière dans les grandes religions du monde », au cours de l’ouverture de l’exposition luxembourgeoise « Pray » à l’École VHS de Trèves.

Le 9 décembre, le frère Jean Druel a donné une conférence en ligne aux frères et sœurs dominicains de la Province d’Inde intitulée « Qu’attendre du dialogue théologique avec les musulmans ? ». Cliquer ici pour regarder la conférence sur notre chaîne YouTube… (en anglais).

Visites reçues

Le 9 décembre, nous avons reçu la visite du professeur Denis Darpy, président de l’Université française d’Égypte.

Le 12 décembre, nous avons reçu la visite de M. Michał Chabros, premier conseiller de l’ambassade de Pologne en Égypte.

Le 13 décembre, nous avons reçu la visite de M. Marc Baréty, ambassadeur de France en Égypte, accompagné de son épouse.

Le 14 décembre, nous avons reçu la visite de M. Thomas Würtz, directeur adjoint de l’Orient-Institut à Beyrouth.

Le 14 décembre, nous avons reçu la visite de Mᵐᵉ Marie-Pierre Wynands, directrice de la Bibliothèque universitaire Vauban (Université catholique de Lille).

Maison des chercheurs

Durant le mois de décembre, nous avons eu la joie d’accueillir à la Maison des chercheurs le professeur David Hollenberg, professeur associé d’études arabes et islamiques à l’Université de l’Oregon, département d’études religieuses, et Mᵐᵉ Yakota Gobran, docteure en histoire de la pensée islamique à l’Inalco, Paris.

Publications

À venir

Le 11 janvier 2022, le frère Dennis Halft fera une intervention en ligne intitulée « Perspectives musulmanes sur la Terre Sainte », au cours d’un programme de recherche sur le dialogue judéo-chrétien à l’université de Salzbourg en Autriche.

Cliquez ici pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre lettre d’informations. Si vous souhaitez recevoir les invitations aux séances de notre séminaire, merci de cocher la case correspondante.