Quand les musulmans lisaient la Bible

Jean-Louis DéclaisQuand les musulmans lisaient la BibleParis, Éditions du Cerf, 2017, 336 pages

Dans le judaïsme, le christianisme et l’islam, les narrateurs héritent des mêmes récits. Ils demandent aux mêmes pages de la Bible de leur fournir des images et des mots pour exprimer leurs identités respectives. Le texte des uns peut vous entraîner dans la maison des autres pour une visite qui permet au moins de faire connaissance. Un ouvrage qui incite à ne pas oublier qu’en matière de religion il est des détours qui rapprochent et des raccourcis qui éloignent, car se laisser guider par un texte, c’est parfois suivre des itinéraires qui ne figurent pas au programme des voyages organisés, franchir des frontières et passer d’un territoire à un autre.

Préface de Mgr Jean-Paul Vesco.

Acheter ce livre sur le site des Éditions du Cerf.

Frères prêcheurs et intellectuels musulmans

Dominique Avon, « Frères prêcheurs et intellectuels musulmans dans le contexte post-conciliaire : L’Institut dominicain d’études orientales (1965‒1995) », Les Dominicains en France (XIIIe‒XXe siècle), Édité par Nicole Bériou, André Vauchez & Michel Zink, Paris : Académie des Inscriptions et belles-lettres & Cerf, 503‒527.

Cliquez ici pour lire l’article en ligne…

Je crois en Dieu ! — Moi non plus

Jean Druel, Je crois en Dieu ! — Moi non plus, Paris, Éditions du Cerf, 2017, 160 pages.

Introduction aux principes du dialogue interreligieux

Le drame de notre époque, c’est qu’elle a cru qu’en faisant taire les religions et les croyants elle aurait la paix. Elle a pensé que l’étude historique des dogmes et des pratiques allait neutraliser le potentiel de violence des religions. Or c’est le contraire qui est arrivé. Plus que jamais, nous avons besoin de dialoguer, de se confronter à nos propres croyances et à nos propres récits. De devenir adultes dans la foi, libres et heureux d’être différents. Si l’on respecte quelques règles simples, comme celle de prendre au sérieux son interlocuteur, de l’écouter jusqu’au bout sans s’énerver, et de dire vraiment ce qu’on pense, on peut dépasser nos peurs réciproques et vivre mieux ensemble. Si ce livre peut vous mettre sur cette voie, il aura réussi son pari.

Acheter ce livre sur le site des Éditions du Cerf.

Dieu au pluriel : Penser les religions

Rémi ChénoDieu au pluriel : Penser les religions, Paris, Éditions du Cerf, 2017, 160 pages.

Le mari de mon coiffeur est dingue du dalaï-lama tandis que lui-même ne jure que par Mgr Lefebvre. Ma femme s’initie à la Kabbale avec les copines de son cours de Yoga. Mon fils, polytechnicien, fréquente une mosquée salafiste dans le 9-3 après avoir essayé le Mont-Saint-Michel, le Mont Athos et le Mont des Oliviers. Nous tous, nous vivons « aux éclats ».
Le pluralisme est la face visible de la mondialisation. Le fait religieux n’y échappe pas. Certains dénoncent le supermarché des croyances et le bricolage religieux. Peut-être. Mais quel sens donner à cette confluence au regard de la foi dans le Dieu unique qui intervient dans l’histoire pour sauver tous les hommes ? À la cacophonie de Babel répond la symphonie de la Pentecôte. C’est joyeusement que Rémi Chéno nous enseigne à accueillir théologiquement la différence qui n’abolit pas la vérité, mais la transfigure.
Un livre dérangeant parfois, surprenant souvent, donnant à penser toujours. Une célébration de l’inconfort glorieux de s’inscrire dans les pas de Celui par qui tout est.

 Acheter ce livre sur le site des Éditions du Cerf.

Le Vatican II des catholiques égyptiens

Catherine Mayeur-Jaouen, « Le Vatican II des catholiques égyptiens. Au temps de Nasser, l’espoir d’un monde meilleur », Archives de sciences sociales des religions, 175, numéro spécial coordonné par Étienne Fouilloux et Frédéric Gugelot, juillet‒septembre 2016, pages 357‒382.