Lettre d’information janvier-février 2022

Heureux les islamologues qui sondent la littérature des amoureux ! Il suffit d’ouvrir l’édition de Leyli et Majnûn qui vient de paraître pour saisir qu’il ne s’agit pas d’une béatitude rhétorique. Quel beau livre, et comme la traduction est fine, subtile, poétique, enivrante, émouvante. Elle est signée de notre collègue de l’Inalco, Leili Anvar qui, une fois encore, nous ensoleille de sa plume et de ses mots savamment choisis pour exprimer la quête de la vérité, et de la beauté au sein de combinaisons harmoniques et musicales qui rejoignent le sens profond des mots persans. Au cours de son histoire, les chercheurs de l’Idéo, à l’exemple de Serge de Beaurecueil, de Giuseppe Scattolin ou encore d’Alberto Ambrosio, n’ont pas manqué de scruter les récits les meilleurs, ceux de l’amour et des amoureux. Car dans ces histoires se dit à la fois un cheminement spirituel, une aspiration de l’âme vers l’union, et une guidance gracieuse. Mais si cette ivresse éprouvée par les amoureux peut dévoiler pour partie la réalité sublime de Dieu, Dieu lui-même serait-il amour ? Et peut-on sincèrement aimer Dieu alors même que l’amour humain est si fugace et ambivalent ? Louis Massignon ne disait-il pas lors d’un entretien sur France Culture que « nous aimons nos infidélités » ? Pourtant, les figures de l’amant mystique tendent vers celle de la beauté théophanique au point que Dieu a pu être vu, dans une lecture radicale, comme le seul digne d’être aimé. À travers les méandres des discussions théologiques sur l’Amant et le Bien-Aimé, dans les interstices des histoires et des métaphores amoureuses, dans ces expressions spirituelles contrastées et paradoxales qui traversent le patrimoine islamique, se discerne et se dévoile aussi la révélation d’une dignité ontologique, celle de l’homme en quête de l’Amour.

*Leyli et Majnûn de Jâmi illustré par les miniatures d’Orient, traduction du persan et notes de Leili Anvar, Préface de Leili Anvar, Direction scientifique de l’iconographie, introductions et commentaires des œuvres de Patrick Ringgenberg et Amina Taha-Hussein Okada, Paris, éditions Diane de Selliers, 2021.

Interventions

Le 11 janvier 2022, le frère Dennis Halft a fait une intervention en ligne intitulée « Perspectives musulmanes sur la Terre Sainte », au cours d’un programme de recherche sur le dialogue judéo-chrétien à l’université de Salzbourg en Autriche.

Le 20 janvier, M. Dominique Avon a fait une intervention intitulée « Jacques Ellul et l’islam. Analyse d’un discours et de sa réception », lors du colloque « Protestantisme et Islam, regards croisés (XVIᵉ‒XXIᵉ) », organisé par l’Institut protestant de théologie à la Faculté de Paris.

Conférence « Midan Mounira »

Le 25 janvier le professeur Jaafar Ben el Haj Soulami a donné une conférence en ligne dans le cadre du cycle de conférences « Midan Mounira », coorganisé par l’Idéo, le CEDEJ, l’Ifao et l’IFE. Cette conférence avait pour titre « Le soufisme musulman est-il par essence poétique ? » Lire le compte rendu et regarder la vidéo (en français…)

Bourse (pré-)doctorale Ifao-Idéo 2022‒2023

L’Ifao et l’Idéo sont heureux d’annoncer l’appel à candidature pour leur bourse commune de 10 mois au Caire (septembre 2022 – juin 2023). Cette bourse est ouverte aux pré-doctorants et doctorants en kalām, falsafa et linguistique arabe classique. Date limite des candidatures : 30 avril 2022. Pour plus d’informations…

Volontariat

L’Idéo propose à un jeune francophone ou anglophone d’accomplir une mission de bénévolat pour 6 mois ou 12 mois à partir de septembre 2022 au sein du couvent des frères dominicains. Vous pouvez consulter la fiche de poste sur notre site…

Visites reçues

Le 26 janvier, nous avons reçu un groupe d’une trentaine de personnes dans le cadre de l’association Caire Accueil pour une visite de l’Institut et une présentation du sens de la présence dominicaine en Égypte.

Maison des chercheurs

Durant le mois de janvier 2022, nous avons eu la joie d’accueillir à la Maison des chercheurs Mˡˡᵉ Ida Nitter, doctorante en études islamiques à l’Université de Pennsylvanie, Mˡˡᵉ Antoinette Ferrand, doctorante en histoire de l’Égypte contemporaine à Sorbonne-Université, et Mᵐᵉ Catherine Mayeur-Jaouen, membre de l’Idéo et professeure d’histoire moderne et contemporaine du monde arabe et musulman à Sorbonne-Université.

Foire internationale du livre du Caire

La Foire internationale du livre du Caire a commencé mercredi 26 janvier. Toute l’équipe de la bibliothèque est mobilisée, sous la direction de M. Magdi Azab.

Cliquez ici pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre lettre d’informations. Si vous souhaitez recevoir les invitations aux séances de notre séminaire, merci de cocher la case correspondante.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp