Du marché scolaire libéral à l’Égypte en mouvement : retour sur un parcours de recherche

Frédéric Abécassis

Directeur des études de l’Institut français d’archéologie orientale (IFAO) au Caire

icon-calendar 16 octobre 2018

Frédéric Abécassis est le nouveau directeur des études de l’Institut français d’archéologie orientale (Ifao) au Caire. Cette séance de séminaire a été l’occasion pour lui de revenir sur les différentes étapes de sa recherche. Depuis son premier séjour en Égypte, Frédéric Abécassis a abordé des thématiques de recherche apparemment très variées — les écoles religieuses privées en Égypte, la circulation automobile en Égypte et au Maroc, les migrations musulmanes et juives au Maghreb — mais qui sont toutes traversées par la question de la construction de la communauté, comme protection devant l’extension de l’économie marchande dans la société libérale.

Les communautés se font et se défont par des solidarités économiques (les plus riches payaient pour les plus pauvres dans les écoles religieuses), des signes d’appartenance et de pouvoir (la police était au service des propriétaires de voitures plutôt que des piétons), ou des régimes d’historicité changeants (les juifs du Maroc se sont progressivement perçus comme des étrangers au Maroc).

Si l’étude de l’histoire a des vertus thérapeutiques, alors l’historien doit aider chacun à faire l’histoire des communautés auxquelles il appartient et de celles qu’il a quittées.

Cliquer ici pour regarder les illustrations de la conférence…

Les commentaires sont désactivés.