Oser l’hospitalité

Claudio Monge & Gilles Routhier, Oser l’hospitalité à l’école de Pierre Claverie et Christian de Chergé, Paris, Bayard, 2019, 240 pages.

Dans la société algérienne des années 90, marquée par des relations conflictuelles, l’expérience spirituelle de Mgr Claverie et Christian de Chergé place l’hospitalité comme un devoir inconditionnel. L’hospitalité qu’ils ont pratiquée exprime une compassion comprise comme la passion pour toutes les rencontres, qui ne fera jamais l’économie du mal et de l’échec : dialogue islamo-chrétien, différences culturelles, sens de la liberté. L’hospitalité devient alors un geste subversif qui permet la relation juste, brisant toute velléité identitaire.

Cliquer ici pour acheter le livre…

La dimension théologale de l’hospitalité

Claudio Monge, « La dimension théologale de l’hospitalité. Que signifie penser le dialogue à la lumière de l’hospitalité ? », dans : Henri de La Hougue et Anne-Sophie Vivier-Muresan (dir.), À l’écoute de l’autre. Penser l’altérité au cœur du dialogue inter-religieux, DDB, coll. « Théologie à l’Université » (n° 34), mai 2015, p. 63–78.

Taizé : l’espérance indivise

TaizéClaudio Monge, Taizé : l’espérance indivise, Éditions du Cerf, Paris, 2015.

Il y a des rencontres qui ne trompent pas. Il y a des rencontres qui donnent sens à l’existence. Il y a des rencontres qui inspirent. Il y a celle entre deux frères, le jeune Claudio Monge et l’incontournable Roger de Taizé, au cœur du petit village œcuménique bourguignon et au plus près de celui qui créa une communauté hors du temps. De quel génie fit preuve ce frère pour avoir réussi là où tant d’autres ont échoué ? Est-ce simplement parce que lui, le pasteur protestant, crut à l’unité au sein du christianisme ? C’est à travers la pensée du frère Roger mais encore et surtout à travers les souvenirs de l’auteur, Ppermanent durant deux ans sur la colline de Taizé, que le fil rouge de ce témoignage se déroule et qu’une vocation se dessine. Le récit d’une expérience qui bouleverse une vie. Une spiritualité à connaître et à transmettre au quotidien pour dépasser les crispations confessionnelles qui resurgissent parfois avec violence dans notre monde.
Frère dominicain et docteur en théologie des religions, Claudio Monge a passé deux ans auprès du frère Roger lors de la permanence à Taizé. Il vit désormais à Istanbul, où il est le responsable du centre de documentation interreligieuse des Dominicains et est, par ailleurs, consulteur du conseil pontifical pour le dialogue
interreligieux. Il est l’auteur de Dieu hôte. Recherche historique sur les rituels de l’hospitalité.

Acheter ce livre sur editionsducerf.fr.

Repenser le dialogue

Claudio Monge, « Repenser le dialogue à la lumière de l’hospitalité sacrée » dans : Jacques Keryell (dir.), Personne et altérité. L’hospitalité au cœur, Mélanges Louis Massignon, Éditions Geuthner, Paris 2013, p. 181-197.

Dieu hôte

Claudio Monge, Dieu hôte. Recherche historique et théologique sur les rituels de l’hospitalité, Zeta Books, Paris/Bucarest et Vrin, 2008, 645 pages.

La recherche vise à fonder l’hospitalité comme notion première ouvrant, par une exigence intrinsèque, à un discours théologique. Sur les traces du récit de la Rencontre de Mambré (Genèse 18) nous essayons de montrer comment l’hospitalité représente et engage toujours le divin. Dans chaque cas, il s’agirait toujours d’un dieu qui est reçu ou d’un « mystérieux Autre », envoyé par Dieu. Après avoir exploré la valeur de l’hospitalité en analysant l’arrière-fond des mythes, des symboles, des motifs (dans la production littéraire et artistique profane aussi bien que sacrée) et d’un certain univers mental qui constitue, plus ou moins directement, l’héritage proche oriental commun et intégré dans les textes sacrés des trois monothéismes, nous reviendrons à l’histoire de l’exégèse de Genèse 18 et à un regard comparatif sur l’interprétation de la théophanie de Mambré dans les trois religions abrahamiques. En s’appuyant sur cette analyse et déclinant la notion et les rituels de l’hospitalité, nous voudrions ouvrir de nouvelles perspectives de recherche concernant certains sujets sensibles dans la réflexion théologique contemporaine.

Acheter ce livre sur Amazon…

Claudio Monge, o.p.

Claudio Monge est italien et vit à Istanbul, depuis 19 ans.

Il est docteur en théologie des religions et diplômé en master de langue et civilisation turco-ottomane.

Il est directeur de l’Institut dominicain Dost-İ à Istanbul.

Il est consulteur du Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux et membre du Groupe Théologie en dialogue. Il parle l’Italien, le français et l’anglais.

Livres

Articles

  • “Life Together: Lessons in Hospitality from Mamre”, in Toronto Journal of Theology 29/1, 2013, p. 101‒110.
  • « Le risque fou de l’hospitalité. De l’étrangéité ontologique à l’étrangéité théologique »,  dans Théologiques, Montréal, vol 25, 2, 2017, p. 37‒60.
  • Le don de Tibhirine, « Oser une communion spirituelle orante, en dépit des différences théologiques » , in Collectanea Cistercensia 83/2021, 1‒15.