Islam… étrange ?

islam étrangeEmilio Platti, Islam… étrange ? Éditions du Cerf, Paris, 2006, 338 pages.

L’islam est, aujourd’hui peut-être plus que jamais, proche et lointain, fascinant et rebutant, exotique et barbare, en bref « étrange ». Cet attribut est d’ailleurs réciproque : l’Occident sécularisé est aussi attrayant pour le musulman qu’il lui semble étrange et dangereux. Dans ce contexte, une approche sereine de la tradition musulmane s’impose. La société moderne est fondamentalement imprégnée d’idées de liberté, d’autonomie. L’islam sous son aspect éthique insiste sur la mesure de notre liberté, l’interrogation qui ne procède pas de notre liberté mais la met au défi, les limites à ne pas franchir, la Loi qui est irréductible ; sous son aspect mystique, l’islam évoque l’abandon, la remise de soi confiante, le sentiment d’être relié à une dimension qui dépasse l’homme, la conscience d’une relativité fondamentale, la soumission… Dans des catégories dont le caractère biblique est incontestable, l’islam met ainsi l’Occident sécularisé au défi de rouvrir le dossier de la relation de la dimension religieuse multiforme au monde autonome. Mais ce même Occident, laïque et chrétien, dévoile aussi la crise du monde musulman traditionnel ou militant pour autant qu’il dénie la consistance des choses et fige l’interrogation éthique dans un code et une culture qui ne peuvent être universels. « Islam… étrange ? » analyse les textes fondateurs, en évitant les écueils de l’apologie ou de la polémique, de telle façon que le lecteur puisse avoir l’idée de la cohésion et de rationalité qui fondent les convictions de millions de musulmans, de sorte que disparaisse l’impression d’étrangeté, et du fait même une source de polarisation dangereuse.

Acheter ce livre sur le site des éditions du Cerf.

Emilio Platti, o.p.

Emilio Platti est italo-belge, il partage son temps entre Louvain et le Caire.

Après sa formation dominicaine à l’Institut Saint-Thomas de Louvain, il poursuit ses études en théologie et en orientalisme à la Katholieke Universiteit Leuven. Dès 1972, il rejoint l’Idéo, où il prépare son doctorat en lettres sous la direction du père Anawati (le Caire) et du professeur Van Roey (Louvain). Ce doctorat donnera lieu à diverses publications concernant le philosophe et théologien jacobite Yaḥyā b. ʿAdī ainsi que le patrimoine médiéval arabe des chrétiens.

Chargé de cours de 1980 à 2018 à la KU Leuven, à l’UCL (Louvain-la-Neuve), à UST (Manille) et à l’Institut catholique de Paris, son enseignement avait comme principal objet les relations entre christianisme et islam. Il est désormais professeur émérite en charge à la KU Leuven. Il assure des cours et donne des conférences dans le domaine des relations islamo-chrétiennes.

Membre de l’Idéo, il séjourne au Caire chaque année, participant aux travaux de l’institut et y poursuivant recherches et publications, tels que Islam… vreemd? (Averbode, Leuven, 1996), sa traduction française Islam… étrange ? (Cerf, Paris, 2000), puis Islam, van nature een vijand? (Averbode, Leuven, 2003), sa traduction française Islam, ennemi naturel ? (Cerf, Paris, 2006), ainsi que L’islamisme (Fidélité, Paris-Namur, 2016). De 2008 à 2015, il est responsable de la publication du MIDÉO. Il poursuit actuellement ses recherches et ses publications dans le domaine du patrimoine arabe chrétien.

Emilio Platti est membre de l’Union européenne des arabisants et islamisants, de la Société belge d’études orientalistes et du Centre interdisciplinaire d’études de l’islam dans le monde contemporain (UCL).